Thursday, 4 February 2016

Vider les tiroirs

En janvier, je devais purger mon garder-robe. J'ai commencé, mais je n'ai pas terminé, ça compte quand même non? J'aurais peut-être du entamer l'année avec quelque chose d'un peu plus facile pour moi, la purge ce n'est vraiment pas mon domaine d'excellence. Parlez-en au reçu de caisse chiffonné qui traîne au fond de mon sac et que je n'arrive pas à jeter parce qu'il me rappelle une vraiment belle soirée - ce n'est même pas une blague. Alors imaginez l'état de mon garde-robe, ou chaque jeans porte une histoire et chaque chandail renferme des dizaines de moments mémorables. 




J'essaie périodiquement de passer au travers de tous mes tiroirs pour les épurer, mais normalement je ne fais que le strict minimum (c'est-à-dire donner juste assez de vêtements pour faire de la place aux nouveaux achats). Puis, il y a quelques mois, je suis tombée sur cette série, écrit par Erin Boyle (que j'affectionne particulièrement, allez jeter un coup d'oeil sur RMTL). C'est en fait un petit guide bien simple qui donne plusieurs astuces sur comment garder une garde-robe minimaliste. Il y a plusieurs raisons pourquoi quelqu'un voudrait avoir une garde-robe simple et épurée, les miennes sont l'espace et la facilité. J'en ai parlé à plusieurs reprises ici, j'aime mon petit appartement et je suis déterminée à gagner en ingéniosité ce qu'il lui manque en espace. Bien que Dom m'ait généreusement offert 98% de l'espace placard de la maison, il reste qu'ils seront plus faciles et agréables à utiliser s'ils ne sont pas bondés, mais plutôt remplis avec quelques morceaux bien choisis. 




Essayer de rester dans une palette de couleurs complémentaires, avoir une bonne et solide sélection d'essentiels (les basics), n'acheter que les choses vraiment nécessaires (lire éviter la section des soldes si je n'ai besoin de rien!), prioriser la qualité versus la quantité sont les conseils qui résonnent le plus avec moi. Tranquillement, je passe à travers tous mes tiroirs pour essayer de ne garder seulement ce qui a vraiment sa place chez moi et aussi réaliser ce dont j'ai réellement besoin - un veston noir? oui, une huitième robe de soirée? non. Chaque pied cube est important ici, alors c'est une étape à prendre au sérieux!

Je ne suis toujours pas capable de jeter l'affreux jumpsuit brun et ocre jamais porté que j'ai acheté au Guatemala il y a quinze ans, mais chaque chose en son temps.


 

No comments:

Post a Comment

J'adore lire ce que vous avez à dire !